Contribuer à une mobilité plus verte

Contribuer à une mobilité plus verte

Retour
 
Contribuer à une mobilité plus verte
Scroll down

John Cockerill veut offrir aux citoyens, aux villes, aux entreprises et aux pouvoirs publics des solutions de mobilité et de transport plus douces et plus durables. Dans cette perspective, en 2019, ses équipes ont:
– Conçu la mobilité « zéro émission » des bus des Jeux Olympiques de Pékin en 2022 (Chine)
– Equipé Trans-Gabon de solutions de formations en réalité virtuelle de ses conducteurs de train (Gabon)
– Modernisés l’une des plus imposantes infrastructures fluviales d’Europe du Nord (France)

La mobilité des JO de Pékin sans CO2

Hydrogène vert

John Cockerill a été choisi en 2019 par State Energy Group pour fournir le plus gros hydrolyseur au monde (stack de 1 500Nm3/h) pour les JO d’hiver de Pékin 2022. Objectif : alimenter en hydrogène vert une flotte de bus au sein du village olympique. Les hydrolyseurs décomposent l’eau en oxygène et en hydrogène. Alimentés en électricité verte, ils garantissent un process vertueux « zéro émission ».

Le plus grand fabricant d’hydrolyseurs

Roland, responsable de l’activité Hydrogène : « Nos solutions de production et de distribution d’hydrogène couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur, depuis la source d’énergie renouvelable jusqu’à l’alimentation en hydrogène vert pour des applications aussi diverses que la mobilité, l’industrie ou le secteur de l’énergie. Tous nos clients et partenaires visent des solutions respectueuses de l’environnement. C’est le cas pour les JO de Pékin, pour l’aéroport de Liège, ou encore pour nos applications de fabrication de méthanol à partir d’hydrogène vert. »

John Cockerill dispose d’une solide équipe en Belgique et en France, avec un budget de développement important. « Avec différents partenaires européens, reprend Roland, nous avons bâti des capacités de test et de simulation pour créer les solutions de demain. En 2019, nous avons également créé Cockerill Jingli Hydrogen, une JV avec un partenaire industriel chinois déjà bien implanté sur ce marché, et avons inauguré de nouvelles infrastructures de production. Bilan, avec une capacité de 30 MW vendue en 2019, nous sommes devenus le plus important acteur mondial. Cette position est renforcée par la vente de déjà 11 stacks de 5 MW minimum, les plus grosses tailles au monde. »

Vous avez dit stockage ?

Produire de l’hydrogène avec un hydrolyseur alimenté par de l’énergie verte constitue une excellente solution de stockage des énergies renouvelables. Le stockage de l’énergie est d’ailleurs un domaine dans lequel John Cockerill a fait le choix de se développer. Depuis 2018, il développe à travers MiRIS®, la plus grande installation pilote industrielle d’Europe installée à son quartier général à Seraing (Belgique), des solutions de stockage de l’énergie basée sur différents types de batteries, dont les batteries à flux.

Former les conducteurs de train sans sortir les locos

Réseau ferroviaire Trans-Gabon

Setrag assure la gestion du réseau ferroviaire Trans-Gabon. L’opérateur a pour ambition d’assurer une formation optimale de ses conducteurs de train. Pour davantage de sécurité. Pour une moindre consommation énergétique aussi. Rien de mieux pour cela de les confronter aux nombreuses problématiques possibles. Le faire dans la réalité est compliqué. D’où le recours aux simulateurs de John Cockerill.

Simulation et réalité virtuelle

Yannick, patron de la simulation ferroviaire chez John Cockerill : « En 2019, nous avons fourni à Setrag un système Transurb® complet de formation basé sur la simulation et la réalité virtuelle. Non seulement pour les tâches liées à la conduite des trains, mais aussi pour apprendre à faire face à des conditions dégradées. Lorsque le conducteur est appelé à sortir de sa machine pour intervenir. La formation se fait à coût réduit, sans stress, en créant des situations variées. Nous avons également livré des versions compactes, pouvant être utilisées à différents endroits. »

A travers sa marque Transurb®, John Cockerill est un acteur renommé des équipements de formation par la simulation pour le rail, avec des références en Belgique, au Danemark, en Finlande, en France, en Hongrie, au Maroc… et au-delà : il équipera prochainement le réseau rail de la région de Sydney en Australie.

Une mobilité fluviale plus rapide et moins gourmande en eau

Ecluse des Fontinettes

Les Voies Navigables de France (VNF) ont à coeur d’assurer une navigation fluviale efficiente et respectueuse de l’environnement. L’écluse des Fontinettes est une des plus imposantes d’Europe du Nord : 17 m de profondeur, un dénivelé de 13 m, 143 m de long pour 14 de large… Les VNF avaient déjà confié à John Cockerill la rénovation de parties essentielles en 2015. Nouvelle marque de confiance : en 2019, elles lui ont confié la réparation de la porte intermédiaire.

Une consommation d’eau réduite

Nicolas, Chef de Projet, détaille ce chantier hors normes : « La porte intermédiaire compte deux vantaux de 135 tonnes chacun. Avant de réaliser cette intervention de haute technicité, nous avons commencé par modéliser l’ensemble de l’écluse en 3D. Ensuite, nous avons réalisé la réfection intégrale en assurant tous les travaux de chaudronnerie, mécanique, désamiantage, usinage, peinture, réglage et enfin la mise en service. Ajoutons à cela le pilotage simultané des différents corps d’état nécessaires à ce chantier de 9 mois. »

Grâce à cette intervention, la mobilité est encore plus douce. « Désormais, reprend fièrement Nicolas, pour chaque sassée effectuée, une économie d’eau de 50% est réalisée, ce qui représente pas moins de 8 000 m3 d’eau. Tout s’est déroulé sans accident et avec les félicitations du client qui, depuis lors, nous a confié de nouveaux chantiers à travers la France. »

Projet suivant
Contribuer à une mobilité plus verte