Combattre l’insécurité

Combattre l'insécurité

Retour
 
Combattre l'insécurité
Scroll down

John Cockerill ambitionne d’aider les Etats à protéger leurs citoyens contre la menace et à maintenir les grands équilibres au sein des alliances. il veut aussi aider les exploitants de sites sensibles à sécuriser leurs installations. A ces fins, en 2019, ses équipes ont:
– Livré le premier Combat Boat, sa solution de protection des rives et côtes contre les actes de piraterie (Indonésie)
– Produit et livré des systèmes tourelle-canon à intégrer sur les véhicules blindés légers d’un corps d’armée (Belgique)

Protéger les côtes maritimes contre les actes de pirateries

Combat Boat

Un pays du Sud-Est asiatique est confronté à des actes de piraterie le long de ses côtes. Pour combattre cette menace, il équipe sa marine d’une flotte de catamarans légers et rapides équipés d’une tourelle-canon : une tourelle John Cockerill moyen calibre.

30 mm

Sandrine, Program Manager : « Utiliser une tourelle équipée d’un canon de moyen calibre sur terre ou sur l’eau, c’est très différent. Pour répondre à ce besoin de notre partenaire asiatique, nous avons décidé d’utiliser la variante 30 mm de notre tourelle modulaire et de lancer le challenge à nos équipes de l’intégrer sur un catamaran. Cela a débouché sur une magnifique collaboration avec les équipes du client et de l’armateur et sur un premier exemplaire livré en 2019. En parallèle, nous travaillons sur une version moyen calibre allégée pour une production de série. »

D’autres unités devraient donc suivre. « D’abord parce que notre client envisage de s’équiper d’une flotte complète, précise Sandrine. Ensuite, parce que cette nouvelle combinaison catamaran/tourelle permettrait à d’autres nations de protéger leurs côtes, fleuves ou estuaires. »

10 ans déjà

Le pays acquéreur n’est pas un inconnu pour John Cockerill. Il utilise des systèmes Cockerill® CSE90 depuis plus de dix ans. Sa satisfaction et sa confiance sont telles qu’en 2019, il a commandé des simulateurs de CSE90, afin de former ses troupes au maniement de ces systèmes, ainsi que plusieurs Cockerill® 3105, tourelles modulaires dans leur configuration 105 mm à installer sur un véhicule chenillé. Une première.

Minimiser le délai entre l’expression du besoin et la livraison de l’équipement

Dans le contexte technologique actuel, les besoins des forces armées modernes évoluent à très grande vitesse. Au-delà de sa faculté à comprendre les besoins spécifiques de chacun ses clients, John Cockerill se distingue sur le marché par sa capacité unique à réduire au maximum le délai entre l’expression de ce besoin et la mise à disposition de réponses technologiques adaptées.

Record de 27 tourelles en un mois

2019 est ainsi l’année d’un nouveau record, celui du plus grand nombre de tourelles assemblées sur un mois. Sébastien, Production Manager : « Cela fait plusieurs années que nous menons un programme d’armement d’une ampleur exceptionnelle. Nous avons finalisé l’étape de développement et de qualification en un temps record. En parallèle, nous avons mis sur pied une chaîne d’approvisionnement impliquant plus de 150 fournisseurs capables d’approvisionner quelque 7 000 pièces par tourelle. Sans parler des pièces mécaniques critiques, conçues et réalisées par nos propres équipes. Depuis 2018, nos lignes d’assemblage ont trouvé leur vitesse de croisière. A leur rendement maximal, elles nous ont permis d’atteindre la production record de 27 tourelles en un seul mois. »

Ce programme entre dans la dernière ligne droite. Le mener en respectant des délais si serrés est un réel succès, à mettre à l’actif de chacun des acteurs de la chaîne. Cette réussite illustre à merveille la capacité de John Cockerill de concevoir, qualifier, produire, livrer puis supporter de grandes quantités de systèmes d’armes qui répondent parfaitement aux requis actuels et futurs de ses clients, les forces armées régulières.